Les constructions emblématiques de Montréal

On connait l’Italie pour ses merveilles architecturales, et Paris pour son charme et ses monuments. Cependant, d’autres villes sont parfois oubliées, alors qu’elles n’en sont pas pour le moins en reste lorsqu’il s’agit de belles constructions.

C’est le cas par exemple de Montréal, qui ne brille pas que par son équipe de hockey, mais aussi par de célèbres édifices résistants au temps qui passe et aux intempéries.

Du plus ancien au plus contemporain, il y en a pour tous les goûts.

Venez visiter à travers cet article celle qu’on surnomme parfois la ville aux cent clochers.

La basilique Notre Dame de Montréal

Véritable pièce d’art religieux, la basilique trône fièrement au milieu du quartier de Ville-Marie dans le Vieux Montréal. Son style néogothique bien reconnaissable lui donne un charme ne laissant pas insensibles les promeneurs qui s’y aventurent. Mais ce qui lui donne un cachet unique en son genre, c’est bien sa décoration intérieure.

Faite d’or, de bois, et de vitraux qui lui donnent une luminosité spectaculaire, elle attire chaque année des centaines de milliers de visiteurs. Elle a été reconnue comme étant un lieu historique canadien en 1989 et fait partie des monuments les plus connus d’Amérique du Nord.

Que vous soyez friand ou non de monuments religieux, vous ne resterez pas insensible au charme de ses vieilles pierres.

Le Vieux Montréal

Ici, ce n’est pas d’un bâtiment que l’on parle, mais bien d’un quartier dans son intégralité. En effet, il est difficile de visiter Montréal sans passer par la vieille ville. Partie intégrante du patrimoine architectural de Montréal, il est le seul quartier à encore abriter des constructions datant du régime français, terminé au dix-huitième siècle.

Chargé d’histoire, il a pourtant été maintes fois menacé durant l’histoire de la ville. Son intérêt patrimonial n’était à l’époque que très peu reconnu, et de nombreux projets d’élargissement des voies publiques et de constructions de routes ne sont pas passés loin d’aboutir, ce qui aurait entrainé la destruction de monuments historiques.

Les mentalités ayant évolué, le quartier est aujourd’hui en sécurité. Il est également pourvu d’un nombre non négligeable de bars et de restaurants, attirant les locaux et touristes, sous la neige comme aux beaux jours.

L’oratoire St Joseph du Mont-Royal

On le repère de loin, de par ses dimensions impressionnantes, son reconnaissable dôme aux teintes verdâtres et sa croix fièrement dressée à son sommet. Il est situé sur le flanc du Mont-Royal, la montagne centrale de la ville de Montréal. Ce monument, troisième plus grand oratoire au monde et plus grande église du Canada, est un lieu de pèlerinage très important pour les pratiquants catholiques (il est le lieu de pèlerinage le plus important dédié à St Joseph).

Il attire des fidèles venus du monde entier tout au long de l’année. On y vient pour se recueillir, mais aussi pour admirer son chemin de croix, son orgue gigantesque, et sa crypte, vaste, mais étrangement intimiste malgré tout.

Ce monument religieux est à peine centenaire (il a été inauguré en 1904), mais dispose déjà d’une réputation digne des plus grands et est désormais bien implanté dans le paysage montréalais.

Le Biodome

Au départ, c’était un simple vélodrome laissé à l’abandon à la suite de Jeux Olympiques de 1976. D’une infrastructure sportive est né un complexe scientifique ludique et interactif unique dans sa région : le Biodôme de Montréal. Un Biodôme est un savant mélange entre un zoo, un parc naturel et un aquarium, ou les animaux évoluent dans des milieux étudiés pour se rapprocher au maximum de leur habitat naturel.

Proposant régulièrement des thématiques et activités, il a également un but éducatif pour la jeunesse montréalaise. Il abrite une faune variée et une flore resplendissante, et mérite qu’on s’y rende lors d’un périple dans la métropole québécoise.

La ville souterraine

Elle est sûrement la construction la plus iconique de Montréal, et le plus grand complexe souterrain sur terre. Construite pour permettre à la population de se balader à l’abri du climat parfois rude de l’hiver, elle compte aujourd’hui plus de 30km de galeries. On y trouve de tout : cela va des commerces alimentaires aux boutiques de mode, en passant par les pharmacies. Certains s’imaginent parfois que les citoyens montréalais sont tels des ermites, vivant sous terre pendant l’hiver : c’est totalement faux ! La ville souterraine n’est ni plus ni moins qu’un savant agencement de tunnels reliant les lieux importants, permettant de se promener sans contrainte lorsque le climat extérieur n’est pas enclin au lèche-vitrines.

Lorsque l’on se balade dans Montréal, on est au contact d’une civilisation mêlant savamment modernité et tradition. Qu’il s’agisse de monuments grandioses, d’édifices scientifiques ou de constructions urbaines, la ville regorge de ressources et sait offrir à ses visiteurs une offre de culture et de divertissements hors du commun.

N’attendez plus, et venez visiter la ville francophone la plus peuplée d’Amérique, et goûter à son charme intemporel !

Partager l'article
No comments

LEAVE A COMMENT