L’usage des antidépresseurs

Utilisés dans le monde, les antidépresseurs représentent de plus en plus une menace sanitaire grave. Miec vous propose un tour d’horizon de ces médicaments si particuliers à travers leurs différentes caractéristiques et les dangers qu’ils représentent pour votre santé.

Que sont les antidépresseurs et comment marchent-ils ?

Les antidépresseurs sont une classe de médicaments psychotropes qui réduisent les symptômes dépressifs chez les patients. Ces derniers corrigent la balance des neurotransmetteurs dans le cerveau étant, souvent, à l’origine des changements d’humeur et de comportement.
Les neurotransmetteurs sont primordiaux puisqu’ils permettent la communication entre les cellules nerveuses du cerveau. Ces derniers se situent dans des vésicules au sein des nerfs et sont relâchés par un nerf pour être récupérés par d’autres.
Les neurotransmetteurs à l’origine des symptômes dépressifs sont la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline.

Pour quelles maladies les antidépresseurs sont-ils utilisés ?

Les antidépresseurs sont utilisés pour traiter un grand nombre de maladie tels que: la dépression, l’anxiété chronique, l’agitation, les troubles obsessionnels du comportement, les troubles maniaco-dépressifs, l’agoraphobie ou encore le stress post-traumatique.

Existe-t-il des différences entre les antidépresseurs ?

Il existe un nombre très important d’antidépresseurs différents dont les effets sont tout aussi variés. Chaque type d’antidépresseur a un effet différent sur les neurotransmetteurs et les effets qu’ils apportent aux patients. Même si tous les antidépresseurs connus ont une réelle action sur les personnes traitées, il n’existe pas de « meilleur » antidépresseur qu’un autre. Tout dépend à la fois des doses ingérées, de la gravité des symptômes et de la manière dont les patients acceptent le traitement.

Quels sont les effets secondaires des antidépresseurs ?

Il existe un grand nombre d’effets secondaires liés à l’utilisation d’antidépresseurs, effets ne se manifestant pas nécessairement et étant, encore une fois, liés directement aux patients. Certains des effets sont les suivants: nausée, maux de tête, irritabilité, problèmes de sommeil, psychose etc.
Une des raisons pour lesquelles les médecins évitent de prescrire des antidépresseurs aux enfants et aux adolescents et qu’il a été prouvé que ces derniers sont plus sujets à développer des tendances suicidaires, leurs cerveaux étant en pleine période de développement.

Le traitement de la douleur chronique

Même s’ils n’ont pas été créés spécifiquement en tant qu’antidépresseurs, les antidépresseurs tricycliques ont prouvé leur utilité dans le traitement de la douleur chronique.
Ce type de douleur est causée par des dommages causés au niveau ou reliés directement aux nerfs est est généralement immune aux traitements classiques comme le paracétamol.
Les antidépresseurs ont également été utilisés dans le traitement de douleur chronique n’impliquant pas les nerfs (douleur non-neuropathique) mais se sont montrés comme moins efficaces dans ce types de cas.

À qui s’adressent les antidépresseurs ?

Les antidépresseurs s’adressent aux patients souffrant des symptômes évoqués un peu haut dans cet article et dont les traitements alternatifs n’ont pas marché. Ils s’adressent aux gens dont la vie de tous les jours est touchée de manière négative voire handicapée.
La prise d’antidépresseurs doit, bien évidemment, être prescrite et encadrée par un médecin traitant ayant une bonne connaissance de son patient et des symptômes qu’il présente.

Partager l'article
No comments

LEAVE A COMMENT