Notice: wpdb::prepare est appelée de la mauvaise manière. La requête ne contient pas un nombre correct de substitutifs/placeholders (2) pour le nombre d’arguments proposés (3). Veuillez lire Débugger dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.8.3.) in /home/miec/domains/miec.fr/public_html/wp-includes/functions.php on line 4139
Les Œuvres d’Art les Plus Chères de l’Histoire | Art & Culture
 

Les œuvres d’art les plus chères de l’histoire

Plus ou moins connues par tout le monde, découvrez les œuvres d’art les plus chères de l’histoire. Lors de ventes aux enchères ou de ventes privées, elles ont été vendues à des prix absolument hallucinants qui prouvent combien l’art est apprécié partout dans le monde.

J’ai toujours été impressionné par les sommes dépensées par les passionnés d’art. Dans cet article, je vous présente ces œuvres aux prix démesurés, généralement des peintures, leurs créateurs mais aussi, lorsque cela est publiquement accessible, leurs acheteurs qui ont su débourser de telles sommes pour s’offrir des œuvres parmi les plus connues.

Nu couché d’Amedeo Modigliani : 170,4 millions de dollars

On démarre ce classement avec la très célèbre toile de Modigliani : Nu couché. L’œuvre a été réalisée en 1917 par le brillantissime peintre et sculpteur italien Amedeo Modigliani. Alcoolique, il perdu la vie 3 ans plus tard, à 35 ans, entraînant le suicide de sa femme, alors enceinte de neuf mois.

C’est en 2015, lors d’une vente privée à New York que cette peinture sera achetée pour la modique somme de 170,4 millions de dollars. L’heureux acheteur, Liu Yiqian, est un milliardaire chinois et PDG de Sunline Group, une grande entreprise chinoise dans l’industrie pharmaceutique et chimique.

Les Femmes d’Alger, Version « O », de Pablo Picasso : 179,3 millions de dollars

Vous aussi vous auriez pu parier qu’il y avait un tableau de Pablo Picasso dans le liste des œuvres les plus chères de l’histoire ? Les femmes d’Alger est une série très célèbre de 15 peintures, créées par Pablo Picasso en 1955. Elle avait pour but de rendre hommage à Eugène Delacroix et son œuvre, Femmes d’Alger dans leur appartement.

La version « O » a été achetée le 11 mai 2015 pour une valeur estimée à 179,3 millions de dollars. C’est, encore à ce jour, le tableau le plus cher de l’histoire lors d’une vente aux enchères. L’œuvre avait été achetée 28 millions d’euros en 1997. Face à une telle plus-value, le vendeur et l’acheteur ont préféré rester anonymes. Tout ce que l’on sait de cette vente, c’est qu’en onze petites minutes, elle aura fait tomber le précédent record détenu par Les Trois études de Lucian Freud.

Les joueurs de cartes de Paul Cézanne : 274 millions de dollars

Il existe plusieurs versions de Paul Cézanne sur le thème des joueurs de cartes et 5 versions très connues se trouvent aujourd’hui dans les plus beaux musées du monde comme le musée d’Orsay et le MET de New York. Mais l’une de ces versions ne se trouve pas dans un musée mais bien chez la famille royale du Qatar qui a décidé en 2011 de la racheter pour 274 millions de dollars au grec George Embiricos.

Ce tableau représentant deux paysans attablés, la pipe à la bouche, jouant aux cartes dans une relative pénombre, rentre donc sur le podium des œuvres d’art les plus chères de l’histoire.

Interchange de Willem de Kooning : 300 millions de dollars

Willem de Kooning est un peintre néerlandais, naturalisé américain, né en 1904 à Rotterdam et mort en 1997 à Long Island dans l’état de New York. Spécialiste des portraits et des figures, il était aussi un grand dessinateur et sculpteur. En 1955, il réalisa Interchange qui sera vendu 300 millions de dollars par la fondation Geffen au gestionnaire de fonds de pension Kenneth C. Griffin en 2015.

Quand te maries-tu ? de Paul Gauguin : 300 millions de dollars

L’œuvre d’art la plus chère du monde, à égalité avec Interchange, est donc également une peinture : Quand te maries-tu ? de Paul Gauguin, réalisée en 1892 en Polynésie française. Le tableau représentant deux femmes polynésiennes avait été vendu 7 francs à la mort de l’artiste en 1903. Un rien du tout par rapport à la somme déboursée par les qataris en 2015 : 300 millions de dollars en faisant l’œuvre d’art la plus chère de l’histoire.

C’est la famille Staechelin qui détenait le tableau et l’avait confié au musée de la ville de Bäle en Suisse. Le Qatar s’offre, une fois de plus, le luxe d’une telle œuvre et nous montre combien l’art européen et la culture européenne l’attirent.

 

Ces sommes déboursées dans l’art nous prouvent combien la culture est importante aux yeux de l’Homme. Si 2016 a été moins marquée que l’année 2015 en termes de rachat d’œuvres d’art, je suivrai 2017 avec grande attention pour savoir s’il n’y aura pas une nouvelle œuvre au panthéon des œuvres les plus chères de l’histoire.

Partager l'article
No comments

LEAVE A COMMENT